Le lieu de recueillement et de prière,

conçu par Michelangelo Pistoletto,

 

pour l'Institut Paoli-Calmettes à Marseille, est réalisé dans le cadre du programme “Nouveaux Commanditaires” de la Fondation de France.

Conformément au cahier des charges de la commande, établi avec le groupe des commanditaires, ce lieu de 85 m2 comprend cinq espaces spécifiques. Trois d'entre eux sont respectivement consacrés aux principales religions monothéistes en présence dans notre société : christianisme, judaïsme, islam, représentées par les symboles qui leur sont propres. Dans le quatrième espace, d'autres croyances et spiritualités, dont le bouddhisme, peuvent s'exprimer.

Le cinquième espace, dédié à la laïcité et à la connaissance, invite également patients, familles et visiteurs au repos et à la lecture.
Le sol et les bancs sont réalisés en pierre de Volvic. Les murs sont courbes. Les délimitations des différents espaces religieux sont matérialisées par des grilles métalliques incurvées et s’organisent autour d’un centre symbolisé par le Mètre cube d’infini, version d'une oeuvre de Michelangelo Pistoletto appartenant au concept des Objets en moins (1965-1966).
À la demande de l'artiste, les signes religieux ont fait l'objet d'un don par les différentes communautés religieuses représentées au sein de “Marseille Espérance”.

 

 

réalisé en 2000

format A3 fermé, non agrafé

couverture papier 65 grs

intérieur 170 grs

 

 

artiste plasticienne, graphiste, éditeur de livres d'artistes