Ce trouble d'une nécessité banale
 

Un lieu, une œuvre

galerie particulière d'art contemporain

œuvre en vitrine, 24h/24

du 30 octobre 2018

au 15 janvier 2019


rue Kleber Guendon

84560 Ménerbes

En cette fin d'année 2018, Francine Zubeil nous donne à voir une photographie, sortie d'un livre d'artiste, d'une beauté étrange, agrémentée d'une phrase un peu hermétique : Ce trouble d'une nécessite banale. L'image de ces mains se détachant d'un fond noir expriment une attente, une appréhension qui a donné titre à son premier livre d'artiste intitulé Panique Générale.

Tout au long du livre, la répétition de cette image imprimée sur papier calque, traite avec délicatesse, soutenu par des phrases courtes, les sentiments imaginés lors de l'attente durant le mariage : le bruit de l'émotion, la passion de l'oubli... pour finir par le mot disparition.

L'œuvre présentée est le détail d'une sérigraphie mise en situation lors d'une exposition. Vient se placer au bas de la photo une scène de nature morte, toute de poésie, couleur et lumière.

 

Les livres d'artistes de Francine Zubeil font partie de nombreuses collections et institutions publiques américaines (New York, Houston, Californie) ainsi qu'en Belgique, Allemagne, en France, etc. Le livre Panique Générale a reçu le prix Interphil.

 

Une bourse du Fiacre a amené Francine Zubeil en résidence d'artiste à New York, une autre résidence à Moly Sabata fondation Albert Gleizes en 1999, à Almere aux Pays-Bas en 2000, à la Maison Dora Maar en 2010 à Ménerbes...Francine Zubeil est artiste et éditeur de livres d'artistes (La fabrique sensible Arles).

Elle a organisé la manifestation « Publications d'Artistes » aux Baux-de-Provence de 2012 à 2017.