Hors de contenance

livre d'artiste

 

 

Pour l'exposition Art Exchange à New York, en 1996, des photos de vêtements, imprimées sur transparents, furent collées sur les vitres d'une galerie.

Pendant l'exposition, j'ai écrit un texte servant de base à la conception du livre: confrontation de photos de vêtements, d'immeubles, de corps ; en négatif, en couleurs ou en noir et blanc ; changement d'échelle, transparence, photo en négatif retravaillées sur ordinateur. FZ

 

 

"Le livre-œuvre. Objet sensible. Hors de contenance est un objet sensible. Cet ouvrage de Francine Zubeil s'ouvre et se clôt par des photos de vêtements sur un cintre prises dans l'appartement de la mère défunte de l'artiste. En son centre, l'objet bascule sur une dizaine de pages et ce sont des lignes d'immeubles situés au cœur de Manhattan, où Zubeil a été en résidence de création, qui envahissent l'espace de la page. L'ensemble est imprimé en négatif sur papier transparent. Le regard traverse les images, si bien que la perception se résoud en dehors de l'œuvre elle-même. Des phrases viennent ponctuer cette traversée, pour mieux faire vibrer l'absence et le vide, et ne garder que l'essentiel : "le paradoxe d'une certitude que tout peut arriver, et que l'imaginaire dévoile des horizons hors limites".

Fred Kahn, in revue Mouvement.

 

 

 

format 20 x 25 cm, 64 pages, 6 couleurs, sur papier calque,

français-anglais, 500 exemplaires,

avec le soutien du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d'Azur,

en co-production avec l'Observatoire, Marseille

 

ISBN 2-9518209-0-9, mars 2002.

éditions la fabrique sensible, Arles

40 euros

 

 

 

 

 

Hors de contenance

artist's book

 

 

Each page of this beautifully designed and produced book moves the reader slowly and mysteriously through an image of an empty hanging dress into a similarly ghostly building and then out through the back of the dress. The text, in French and English, talks about absence, silence, emptiness, and then describes an installation in the Art Exchange building in New York from which the images were taken. Haunting and poetic, this meditation on dislocation and transience seems illuminated from within by the frosted colors of photographs printed in negative.

in Printed Matter inc.